INTERTAS
< Nous contacter
INTERTAS
Portail des réseaux Aériens & Souterrains
< Nous contacter
< Qui sommes nous
< Qui sommes nous
< Mentions légales
< Mentions légales
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
< Partager le site INTERTAS.fr sur LinkedIn
S’inscrire à notre Newsletters >
< Partager le site INTERTAS
sur LinkedIn
< S’inscrire à notre Newsletters

Suite des actualités chantiers 2023

31/12/2022

Suite des actualités chantiers 2023
Intertas 29.04.23 : Pour nettoyer les méthaniseurs, l'entreprise GEFOR, spécialisée dans la location d'aspiratrices-excavatrices (RSP - MTS), propose aussi à présent des aspiratrices AMPHITEC.
A la fois aspiratrice, hydrocureuse et camion pulvérulent, l’amphitec avec sa puissante technologie de vide / pression aspire tout type de matériaux (sec, liquide, pulvérulent) avec une capacité d’absorption très longue distance ; à plus de 300 mètres de la machine et 50 mètres de profondeur et refoule les matières sèches à plus de 200 mètres de la machine et 75 mètres de hauteur.
En utilisant une Amphitec, il est possible de retirer rapidement et efficacement les résidus de matières organiques qui peuvent s'accumuler dans le méthaniseur, ce qui permet de maintenir sa performance et son efficacité.
(Documentations disponibles sur le stand d'Intertas.fr dans  l'espace "Installation du réseau de distribution gaz" du salon Expobiogaz, qui se déroulera les 7 et 8 juin 2023 au parc d'exposition à Strasbourg.
 
Intertas 27.04.23 : Le réseau d’irrigation agricole de la Plaine de Chomérac depuis le Rhône, est en cours de renouvellement depuis mi-février 2023 par les entreprises RAMPA TP et Pompage Rhône-Alpes (PRA) basées au Pouzin (07). Au total 5,540 km de conduites sont remplacés par des canalisations en fonte ductile dont le revêtement multicouche Biozinalium est auto-cicatrisant.
Ce réseau remplace les installations actuelles qui ont été construites en 1971, en béton, et dont le rendement est aujourd’hui de... 30%, avec des pertes estimées de près de 2,1 millions de m3/an ! Ce nouveau réseau est équipé d’une innovante solution digitale de télésurveillance par sectorisation qui permet de suivre le volume et le débit, et de contrôler en temps réel l’état du réseau afin d’alerter l’exploitant de toute casse ou de débit nul. Le réseau d’irrigation agricole de la Plaine de Chomérac fait dorénavant partie des 30 % de réseaux agricoles français équipés d'appareils de mesure, habituellement montés sur les réseaux d'eau potable, et devient un acteur déterminant de la préservation de la ressource en eau... ce bien précieux devenu rare. Lire la suite
 
Intertas 24.04.23 : Le Groupe Aéroport de Paris (ADP) a commencé les travaux pour la construction d'une canalisation souterraine étanche de 9,4 km reliant le point de rejet des eaux pluviales de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle à la Marne.
Le chantier a été officiellement inauguré le 19 avril 2023. Cette infrastructure permettra de résoudre les problèmes d'inondations causés par la saturation des bassins de déversement actuels. Quatre micro-tunneliers ont été baptisés pour creuser le sous-sol entre Gressy et Annet. Les tunneliers devront avancer à un rythme de 10 mètres par jour. Les canalisations en fonte auront un diamètre de 1,5 à 1,8 mètre. Cette méthode permettra d'éviter 30 000 m3 de terrassement, mais une partie du chantier devra tout de même être réalisée à "ciel ouvert". Les travaux devraient être terminés fin 2024
En amont, le bassin de dépollution des eaux de la plateforme aéroportuaire a été doublé pour garantir la qualité des eaux rejetées dans la Marne. La végétalisation sera également installée tout au long du parcours suivi par les canalisations. En outre, des travaux d'amélioration de la station d'épuration des eaux usées de Claye-Souilly et de réaménagement autour du Vieux-Moulin à Annet-sur-Marne seront réalisés.
 
Intertas 24.04.23 : D’importants travaux de sécurisation du réseau d’eau potable sont en cours entre Nort-sur-Erdre et Héric. Le réseau d’eau potable passera sous le canal de Nantes à Brest, à 5 m sous le lit, avec la technique du forage dirigé.
C’est le défi technique qui va être réalisé pour optimiser le réseau d’eau potable à partir de l’usine de traitement du Plessis-Pas-Brunet, à Nort-sur-Erdre, jusqu’à Héric. Au niveau du Pont du Plessis, la canalisation d’eau potable franchira le canal de Nantes à Brest 5 m sous le lit du canal avec la technique du forage dirigé. C’est un investissement de deux millions d’euros HT qui est intégralement porté par Atlantic’eau, le service public en charge de l’eau potable sur 148 communes du département.
 
Intertas 19.04.23 : Swissgrid, la société nationale en charge du réseau de transport de l’électricité en Suisse, a sélectionné Nexans à l’issue d’un appel d’offre pour le projet d’enfouissement de la ligne aérienne Très Haute Tension (THT) située devant la façade sud de l’Aéroport de Genève-Cointrin.
Le remplacement des câbles aériens par des câbles souterrains vise à libérer d’importantes surfaces dévolues au développement urbain de l’agglomération genevoise. Pour ce contrat clés en main d’une valeur de 25 millions d’euros, Nexans a été retenu pour sa capacité à produire et installer des câbles à très haute tension et à proposer des prestations d’ingénierie, ainsi que pour son expérience en matière de gestion de projets complexes. Le projet de Swissgrid s’inscrit notamment dans les programmes de développement «Axe Stratégique Réseau» du canton de Genève et le réaménagement de la jonction autoroutière du Grand-Saconnex de l'Office fédéral des routes. Dans ce projet d’enfouissement des lignes aériennes, exceptionnel par sa complexité technique et organisationnelle, Nexans sera chargé de certaines prestations d’ingénierie, ainsi que du démontage et du remplacement des liaisons isolées au gaz (GIL). En plus de la production et de l’installation de près 30 km de câbles souterrains à très haute tension, de 220 kV, entre les postes électriques de Foretaille et de Renfile, Nexans installera également deux liaisons optiques à 144 fibres et intègrera une fonction de monitoring de la température dans le système de câblage.
 
Intertas 17.04.23 : Le Grand Belfort écoute ses vieilles canalisations pour optimiser le renouvellement de son patrimoine réseaux en utilisant la technique ePulse Diagnostic de Saint-Gobain PAM Canalisation.
Leader de solutions complètes de canalisation en fonte ductile, Saint-Gobain PAM Canalisation propose aux gestionnaires de réseaux d’eau, une solution unique permettant d’évaluer l’état des conduites tout en recherchant simultanément les fuites : ePulse™ Diagnostic. Non invasive et suffisamment économique pour être déployée sur une large gamme de diamètres et sur tous les matériaux (sauf le plastique), cette technologie se base sur des mesures acoustiques permettant d’évaluer l’état du réseau sans interruption de service. Afin d’optimiser leurs programmes de renouvellement en priorisant les tronçons les plus critiques à remplacer à horizon 2024, le Grand Belfort a commandé à Saint-Gobain PAM Canalisation une étude d’auscultation sur 2 km d’un feeder d’eau potable de diamètre 600 mm reliant Belfort à Mathay. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 17.04.23 : Suivant l’article 5.3.1 du Fascicule 2 du guide technique et des prescriptions de la fiche AT-TED, une excavatrice-aspiratrice utilisée pour dégager un réseau sensible, ne nécessite pas obligatoirement la présence d’un suiveur en plus de l'opérateur de l’engin.
L’opérateur de l’aspiratrice excavatrice avec sa radio commande dispose d’une visibilité correcte de son outils (extrémité du bras) et donc n’a pas besoin d’être accompagné d’un suiveur. Par contre, l’opérateur, en plus de disposer de l’AIPR, devra respecter rigoureusement les prescriptions de la fiche AT-TED : Consultez la fiche AT-TED
La présence d’un suiveur est obligatoire en cas de nécessité d’employer une technique susceptible d’endommager un ouvrage (notamment en cas d’intervention dans une roche dure, dans du béton ou un revêtement de surface dur) et si le conducteur de l’engin n’a pas, depuis son poste de conduite, une visibilité correcte de l’outil et de sa trajectoire dans la zone d’intervention.
 
Intertas 13.04.23 : Système RTK et de photogrammétrie sans points de calages, le viDoc est la solution simple rapide et fiable pour les levés en fouilles ouvertes. Il est certifié par le bureau Veritas pour le géoréférencement des réseaux enterrés.
La technologie RTK couplée aux capacités LiDar des derniers smartphones permettent des levés faciles et sans points de calages. Plus besoin de faire passer un géomètre sur les chantiers en zone de couverture ! Cette solution de photogrammétrie a été présentée pour la première fois au Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2023 à Rennes, par MyNDS
Cela permet un gain de temps et des économies indéniables : le conducteur de travaux déjà présent sur site peut réaliser l’acquisition des données lui-même. Couplée au système de levés viDoc, Pix4Dcloud est la solution de gestion de vos fichiers de photogrammétrie et de leur exploitation dans le cloud.  Contrairement à d’autres solutions comme des cannes GNSS, une photogrammétrie de la zone est réalisée lors de l’acquisition par le viDoc RTK et Pix4Dcatch. Le dessinateur / géomètre / topographe aura forcément les bonnes données nécessaires à la mise à jour de la cartographie directement depuis son bureau où il pourra les retrouver / traiter / exporter sous Pix4Dcloud. Fini les erreurs de prise de point de calage…Pour en savoir plus contactez My-NDS
 
Intertas 13.04.23 : Le raccordement des unités de méthanisation au réseau de distribution gaz  est un nouveau débouché pour les entreprises spécialisées en construction de réseaux souterrains.
En France, le pourcentage de gaz renouvelable dans la consommation de gaz naturel est actuellement assez faible, représentant environ 1% de la consommation totale de gaz. Cependant, le gouvernement français a fixé un objectif ambitieux de produire 10% de gaz renouvelable dans la consommation de gaz naturel d'ici 2030. Pour raccorder les unités de méthanisation au réseau de distribution existant, il est nécessaire de construire des infrastructures de transport de gaz sur de longues distances (allant jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres). De plus en plus, au lieu de protéger la canalisation par une couche de sable, ce qui est la pratique courante, c’est l’enrubannage par une couche de polypropylène de couleur jaune (pour être visible en cas de nouvelle excavation) qui est utilisé. Pour fédérer nos adhérents spécialisés en construction de réseaux souterrains, dans cette nouvelle activité, Intertas.fr est partenaire dans l'organisation de l'espace "Installation du réseau de distribution gaz" sur le salon Expobiogaz les 7 & 8 juin 2023 au Parc des expositions de Strasbourg. Pour en savoir plus cliquez-ici
 
Intertas 06.04.23 : Démarrés en juin 2022 par Terega, les travaux de modernisation de la canalisation de la maille régionale de transport du gaz entre Roques et Goyrans (Haute-Garonne) devraient être terminés fin mai 2023.
Cette importante double canalisation en acier alimente en gaz la région Toulousaine depuis le terminal de Fos ou les réserves souterraines du stockage de Lussagnet (40). Le projet a pour but de remplacer sur 2.6 km entre Goyrans et Pins-Justaret et 0.6 km du côté de Roques les deux canalisations parallèles existantes, par deux canalisations en DN300 et DN150 . Ils devraient entre autres permettre lors des inspections décennales, de faire un contrôle dans les canalisations avec un piston instrumenté muni de capteurs. Le piston introduit au niveau d’une plateforme de sectionnement est poussé par le flot de gaz et récupéré 10-20 km plus loin à la prochaine station. Il permet de détecter les points faibles qui pourraient à terme causer des fuites.
La technique du forage dirigé a été utilisée pour passer sous l'Ariège et la Garonne. Le passage à plus de 10 m sous le lit de l’Ariège, de Goyrans à Labarthe-sur-lèze, fait 700 m de long, passant sous 50m de terre de la colline et ressortant en dehors des limites de la réserve naturelle.
Terega prévoit d’éliminer les anciennes tuyauteries situées dans le lit de l’Ariège et de la Garonne pour recyclage. Ce projet, confié à SPAC du groupe Colas spécialisé dans le génie civil des réseaux, aura coûté 11 millions d’euros.
 
Intertas 05.04.23 : La Société du Grand Paris a attribué au groupement Colas Rail / Alstom, dont Colas Rail est mandataire, le marché voie ferrée, profil aérien de contact et équipements linéaires du 2e lot de la ligne 17 du Grand Paris Express.
D’une longueur de 26,5 km, la ligne 17 s’étendra sur 13 communes et reliera 9 gares entre Saint-Denis Pleyel et Le Mesnil-Amelot en moins de 25 minutes, pour faciliter les déplacements de près de 565 000 habitants.
Le groupement Colas Rail / Alstom, en charge du lot 2 de la ligne 17, assurera la fourniture et la pose de 10 km de voie ferrée, du profil aérien de contact ainsi que des équipements linéaires entre Le Bourget Aéroport et le Parc des Expositions, situé avant Roissy. Les travaux se dérouleront en tunnel, en remblais et en viaduc sur 3 km. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 03.04.23 : La société ASPIR-TERRASSEMENT vient de recevoir une nouvelle aspiratrice qui mesure que 2,30 m de large et avec un empattement du porteur 6x2 très court, ce qui lui permettra de passer dans des rues très étroites.
Cette aspiratrice sur mesure du constructeur Italien Longo dispose d'une buse rotative alternée, du même compresseur à vis, de l'avancement hydrostatique, d'un nettoyeur haute pression 200 bars et ses 200 L d'eau, ainsi que deux radiocommandes avec accélérateur continu du régime (affichage sur écran LCD).  Elle est "full option" avec son outillage complet, ses enrouleurs, ses caméras 360°, sa bicarburation et ses nombreuses autres fonctionnalités !
Dirigé par Jean-Michel BILLANGE, ASPIR-TERRASSEMENT possède une flotte d’aspiratrice doubles turbines de dernière génération du constructeur RSP développant une capacité d’intervention sur tout le territoire National. Aspir intervient également dans le secteur ferroviaire, principalement sur le territoire Français, Luxembourgeois et Italien, avec son aspiratrice/excavatrice RSP « RAIL-ROUTE »
 
Intertas 01.04.23 : Les travaux  de la construction de la ligne B de tramway et de la ligne D de bus à haut niveau de service (BHNS) de Brest métropole vont  débutés. Dans un premier temps, les gestionnaires des réseaux vont procéder aux déviations, rénovations ou créations de réseaux souterrains.
Le projet "Mon réseau grandit" consiste en la construction de la 2ème ligne de tram entre la gare et l’hôpital de la Cavale-Blanche (5,1 km) et la ligne de bus à haut niveau de service entre la gare et Lambézellec (4,3 km) Les travaux de déviations, rénovations ou créations de réseaux souterrains par les gestionnaires des réseaux, commençons par le cœur de Bellevue et la partie Saint-Pierre/Cavale Blanche. En juin, ce sera au tour du secteur Clemenceau. Les travaux du tramway proprement dits débuteront en octobre dans le quartier de Bellevue.
 
Intertas 31.03.23 : Avec plus de 15 années d'expériences, la société RDB TP répond aux besoins du secteur public et du secteur privé, en matière de protection de réseaux enterrés. Ils posent l'enveloppe géotextile "Fibergaine F-1000M WOA" fabriquée par Fibertex. La société RDB TP est pionnière en France pour la protection sur les réseaux de transport de gaz.
La société RDB TP, dirigé par Lilian BRIENTIN, est en mesure d’intervenir partout en France et en Europe pour des donneurs d'ordres en marché avec les fournisseurs en énergie, télécommunication, eau, gaz... Leurs équipes interviennent en milieu urbain ou rural ainsi que sur sites sensibles.  Après études, ils assurent la protection de fluides et de câbles électriques par enrobage, en évitant le remblaiement par sable : ainsi, pas de déblaiement de déchets de chantier, un temps d'exécution optimisé, des coûts maîtrisés, un impact carbone limité. Attachée à la qualité de ses prestations et à sa rapidité d'intervention, l'entreprise RDB TP emploie un système de déroulage enroulage adapté à chaque type de chantier, des véhicules et engins contrôlés et entretenus, une main d'oeuvre qualifiée et expérimentée. RDB TP est soucieuse du respect de l'environnement. A ce titre, elle travaille dans le respect du sol, maîtrise ses émissions de CO2 et ne génère pas de déchets. RDB TP exposera sur l'espace "Installation du réseau de distribution gaz" du salon Expobiogaz, qui se déroulera les 7 et 8 juin 2023 au parc d'exposition à Strasbourg
 
Intertas 30.05.23 : Le groupe MARAIS (filiale de Tesmec) a accueilli il y a quelques semaines David Pihour, leur nouveau Directeur Administratif et Financier.
Il nous a livré quelques mots pour partager son enthousiasme de rejoindre le groupe : "C'est avec une grande excitation que je réintègre le groupe Tesmec GROUPE MARAIS, que j'ai quitté en 2020 après 5 années passées en France et en Australie. Je suis convaincu que ce groupe représente une excellente aventure humaine et professionnelle !"
 
Logo Fast GmbHIntertas 28.03.23 : FAST GmbH (groupe Claire) propose une palette de solutions permettant de détecter des fuites, de les localiser et d’y remédier. Innovants, intuitifs ou plus spécialisés, leurs produits pour la recherche de fuites s’adressent aussi bien aux exploitants et propriétaires de réseaux qu’aux chercheurs de fuite aguerris.
Les solutions proposées par FAST GmbH répondent par une grande variété d’usages, permettant de mettre en œuvre une démarche de recherche et de réparation de fuite organisée, pour un résultat optimal : Sectorisation, grâce à des débitmètres qui maillent le réseau - Prélocalisation, avec des loggers et systèmes de surveillance installés à des emplacements stratégiques - Corrélation, avec des appareils dédiés pour cerner la zone de fuite - Localisation précise, avec des appareils acoustiques et des systèmes de détection par immersion permettant un repérage au plus près du point de fuite - Réparation, avec une large gamme d’équipements reconnus pour leur robustesse et leur durabilité. Pour en savoir plus cliquez-ici
 
Intertas 28.03.23 : Pionnier en France dans les Travaux Sans Tranchée et particulièrement dans le forage dirigé, le Groupe Gendry nous dévoile le prix au mètre d’un forage dirigé et toutes les explications du coût.
Le calcul du prix d’un forage prend en compte plusieurs facteurs clés. Parmi ces facteurs figurent différents points pris en compte : La profondeur du forage  -  la densité du sol du forage  -  les coûts des matériaux  -  l’accessibilité du site  -  les coûts de transport et de main-d’œuvre. Il est important de tenir compte de l’ensemble de ces facteurs pour obtenir une estimation du coût total du forage dirigé.
La définition du prix d’un forage dirigé au mètre linéaire suppose une visite de terrain et une analyse de faisabilité au préalable. Cependant, ils peuvent donner approximativement le prix au mètre d’un forage dirigé en fonction du diamètre nominal, de la profondeur du forage et de la nature du terrain souhaités par le client.
Le coût d’un forage dirigé au mètre est environ de même valeur que .... Cliquez-ici pour lire la suite
Dirigé par Sylvain Gendry, le Groupe spécialisé dans le forage horizontal, met tout son savoir-faire et son support technique au service de votre projet. L’entreprise possède le parc machines le plus étoffé de France. Elle s’adapte aux contraintes de sols et d’ouvrages, du micro forage aux forages dits grands projets nécessitant une forte expertise métier. Un savoir-faire spécifique qui permet aujourd’hui de faire bénéficier à toutes les sociétés du groupe, d’une maîtrise parfaite des technologies métier.
 
Intertas 27.03.23 : Pour sécuriser l’approvisionnement en eau, le Grand Chalon a demandé à son délégataire SUEZ de réaliser une interconnexion entre les usines de production d’eau potable de Chalon-sur-Saône et de Crissey. La technique du forage dirigé a été utilisée.
Les travaux se déroulent en deux phases : la première en 2022 avec la pose de 2 560 mètres de canalisation ; la deuxième en mars 2023 avec la création d’un forage sous le canal du Centre. La nouvelle canalisation d’eau potable de 300 mètres en polyéthylène a un diamètre de 315 millimètres. Elle passe à 6 mètres de profondeur sous le lit du canal et à 10 mètres de profondeur sous les berges.
Ces travaux, d’un montant global de 745 000 € et d’une durée de 8 mois, s’inscrivent dans le schéma directeur d’eau potable du Grand Chalon en prévision de la fermeture de l’usine de production d’eau potable de Crissey. Cette interconnexion permettra à l’usine de production d’eau potable de Chalon-sur-Saône d’alimenter les habitants du secteur nord du Grand Chalon. Une étape essentielle pour le Grand Chalon qui a inscrit parmi les priorités de son Projet de territoire 2021-2026 la garantie d’une eau potable de qualité et en qualité à ses habitants. Cliquez-ici pour lire la suite.
 
logoIntertas 27.03.23 : Un consortium emmené par EDF sera chargé de construire le plus grand parc éolien en mer prévu à ce jour en France, attendu au large de la Normandie d'ici à 2031, a annoncé lundi le ministère de la Transition énergétique.
Ce parc "Centre Manche 1" sera d'une puissance d'un gigawatt (GW), de quoi alimenter 800.000 foyers en électricité. Les éoliennes seront installées à 32 km des côtes. Le projet a été attribué au consortium "Eoliennes en Mer Manche Normandie", réunissant EDF Renouvelables et le groupe canadien Maple Power. Le groupement, opposé dans cet appel d'offres à cinq concurrents, a proposé un tarif "très compétitif" de vente de la future électricité, indique le ministère. Sa mise en service est attendue en 2031. Cliquez-ici pour en savoir plus sur le projet
 
Intertas 27.03.23 : Tunnel sous le Canal du Midi, viaduc au-dessus de l’autoroute A61… , le gestionnaire du réseau toulousain Tisséo a lancé le 24 mars 2023, les travaux de génie civil de la Connexion Ligne B à la future ligne C.
Près de 500 mètres, au départ de Ramonville, se feront en tunnel, afin de passer sous le Canal du Midi et l’avenue Latécoère. Le reste du tracé de 2,2 km sera réalisé en aérien via un viaduc qui franchira notamment l’autoroute A61, mais aussi la rivière de l’Hers, la RD916 et le lac de l’INPT. La ligne B sera prolongée de deux stations. La mise en service est attendue pour 2027.
 
Intertas 25.03.23 : Le groupement Horizon a été choisi par Tisséo, pour la réalisation du lot 4 de la future ligne C du métro de Toulouse.
Tisséo a attribué au groupement Horizon, formé par Bouygues Travaux Publics (mandataire, 65%), ainsi que Bessac, Soletanche Bachy France et Soletanche Bachy Tunnels (35%), le contrat de réalisation des travaux de construction du lot 4 de la future ligne C du métro de Toulouse. D'un montant de 352 M€, ce projet permettra de compléter l'offre de mobilité collective décarbonée de la ville de Toulouse. Cliquez-ici pour en savoir plus
 
STRPEPP : Le Syndicat des Tubes et Raccords en Polyéthylène et PolypropylèneIntertas 24.03.23 : Mal connue, la technique de pose "Swage lining" consiste à insérer dans une conduite en place un tube en Polyéthylène de diamètre temporairement réduit de manière qu’une fois ce tube installé, il reprenne son diamètre initial en se plaquant sur la paroi interne de la canalisation à rénover.
C’est parce que le Polyéthylène possède des propriétés bien particulières (visco - élasticité et aptitude au fluage) que cette technique de swage lining peut être mise en oeuvre : étirement sans modification de ses propriétés mécaniques, chauffage puis refroidissement sans destruction de la structure moléculaire du matériau, puis retour à son état initial. Pour en savoir, consultez le site du Syndicat des Tubes et Raccords en Polyéthylène et Polypropylène (STRPEPP)
 
Intertas 18.03.23 : Le Groupe N.A.T répond aux enjeux liés à la sécurité. Le Groupe N.A.T possède la particularité de réunir l’expertise réglementaire technique des différents métiers dédiés aux réseaux. Thibault Nicollet, le Président fondateur, détaille les missions et le fonctionnement du Groupe.
Thibault Nicollet a créé le Groupe N.A.T à l'âge de 31 ans. le Groupe N.A.T propose aujourd'hui à ses clients une expertise dans les métiers d'anticipation et de gestion des risques énoncés par la réforme anti-endommagements. Cette expertise passe par un Centre de Formation qui permet d'assurer la sécurité des acteurs intervenants à proximité des réseaux, puis par un Bureau d'Etudes qui réalise de la détection, cartographie, ingénierie selon les besoins du client Vous pouvez lire l'entretient sur Le Points Services.
 
Intertas 11.03.23 : OPTIMUM, le bureau d’étude spécialisé dans l’étude, le conseil et l’AMO pour la réalisation de travaux de pose de réseaux par des méthodes sans tranchée, intervenant principalement sur les marchés de l’oil & gas, de l’électricité et des EMR (Energies Marines Renouvelables), vient de célébrer en février 2023, leur 5 ans d' existence, qui coïncident avec l’achèvement du 650eme projet sans tranchée.
Ils ont dimensionné et supervisé plus de 120 000 mètres linéaires de réseaux souterrain, dont 20 km de microtunnel, 30 km d’atterrage et 70 traversées sous voies ferrées. Les ingénieurs d’OPTIMUM continuent à imaginer des solutions sur mesure qui permettent aux Maîtres d’Ouvrages, Maîtres d’Œuvres et entreprises de travaux d’optimiser leurs opérations et de minimiser les risques géotechniques de leurs projets sans tranchée, aussi bien en France qu’à l'étranger. OPTIMUM est née en 2018 de la volonté de François Gandard et Alexandre Cambier d’apporter de nouvelles compétences et de renouveler l’offre en ingénierie sur un secteur spécialisé assez peu représenté sur le marché français.
 
Groupe NGE — WikipédiaIntertas 17.03.23 : Alors que l'activité autour de la construction des réseaux de fibre optique ralentit en France, le groupe NGE poursuit sa conquête de nouveaux marchés à l'international, et notamment en Allemagne, où il a remporté son 3e contrat dans la région de Frankfor.
15 mois après l’ouverture de sa filiale en Allemagne, NGE remporte un 3ème contrat de fibre optique. Attribué par HessenKom, entreprise allemande spécialiste dans les réseaux et services internet, ce contrat-cadre comprend la conception et la construction de réseaux de fibre optique dans la région de Hesse. Les cinq villes de Bellmuth, Bobenhausen, Dauernheim, Ober-Mockstadt et Ranstadt seront les premières à être équipées, avec l’installation de 2 000 prises prévues au contrat. NGE effectuera des travaux de génie civil sur un linéaire de 33 km afin d’assurer le déploiement de ce nouveau réseau enterré. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Intertas 16.03.23 : VSB énergies nouvelles, producteur indépendant d’électricité à partir d’énergies renouvelables, annonce le lancement de la construction d’un nouveau parc éolien en Haute Vienne : les Portes de Brâme Benaize.
Situé sur les communes de Droux et Magnac-Laval en Haute Vienne, ce parc sera composé de 6 éoliennes de type Vestas V136 d’une hauteur de 180 m en bout de pâles. D’une puissance de 18 MW les Portes de Brâme Benaize devrait produire entre 35 et 40 GWh par an soit l’équivalent de la consommation électrique de 18 000 habitants. La création de cette centrale permettra d’éviter jusqu’à 11 000 tonnes de CO2 par an.
Lancés dés à présent, les travaux de terrassement devraient se terminer à l'été pour une première phase, et seront finalisés après le montage des éoliennes prévu en 2024. Les travaux de génie civil sont prévus pour être lancés en mars. La mise en service est prévue courant 2024.
 
Intertas 13.03.23 : Consultez la décision du 25 janvier 2023 du Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires (publiées le 17 février 2023), portant annexion de fiches techniques au fascicule 2 du guide d'application de la réglementation anti-endommagement intitulé « guide technique des travaux » mentionné à l’article R. 554-29 du code de l’environnement. Les fiches entreront en vigueur le 1er juillet 2023.
- TX-FAC Travaux sur façade et toiture – prévention du risque électrique », version d’octobre 2022.
- TX-TEL Travaux télécom à proximité de réseaux électriques aériens », version d’octobre 2022.
- AT-RAB Rabotage au-delà de la couche de roulement », version d’octobre 2022.
- La fiche « TXDEC : Décapage réfection superficielle de chaussée » de 2018 a par ailleurs été mise à jour dans sa version d’octobre 2022.  
Consultez la décision du 25 janvier 2023    Guide d'application de la réglementation         
 
Intertas 08.03.23 : Dimanche 5 mars a eu lieu au Barcarès (Pyrénées-Orientales), la première étape du lancement de l’éolien méditerranéen et flottant en France. Le fourreau qui accueillera le futur câble de raccordement des Éoliennes Flottantes du Golfe du Lion a été mis à l’eau pour connecter par la suite le parc éolien en mer au réseau électrique terrestre et ainsi transporter l’électricité qui sera produite en mer.
Le raccordement des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion Situé en région Occitanie, dans les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, le projet Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion (EFGL) comprend trois éoliennes. Elles seront installées sur la zone dite de «Leucate», à 18 km au large des communes de Leucate et du Barcarès. Pour raccorder cette ferme pilote au réseau terrestre existant, RTE va créer une liaison sous-marine et souterraine à 63 000 volts sur environ une vingtaine de kilomètres. Le coût du raccordement est estimé à 40 millions d’euros. Les travaux qui débutent actuellement sont les premiers travaux en mer pour l’éolien flottant en Méditerranée et plus largement en France ; ce sont des travaux dits d’atterrage. Ce terme désigne le lieu de la côte où les câbles sous-marins sont raccordés aux câbles souterrains, dans un coffre de béton maçonné enterré, appelé « chambre de jonction ou chambre d’atterrage ». Un forage dirigé est ensuite réalisé sous la plage du Barcarès afin d’installer un fourreau entre le parking et un point de sortie en mer. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 04.03.23 : Eiffage et NGE remportent en groupement le contrat pour la réalisation du lot 1 de la 3e ligne du métro de Toulouse pour un montant de 233 millions d’euros, deuxième contrat remporté dans le cadre de ce projet.
Eiffage et NGE viennent de remporter en groupement un deuxième contrat attribué par Tisséo, Autorité organisatrice des mobilités, pour les travaux de génie civil des tunnels, des stations et des ouvrages de la future ligne C du métro de Toulouse, entre l’ouvrage annexe Colomiers, situé à 100 m de la station Colomiers Gare et l’ouvrage annexe Laporte (lot 1). Le montant global du contrat s’élève à 233 millions d’euros (part Eiffage 65 % et part NGE 35 %) Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Intertas 28.02.23 : Les agences du Groupe national de détection de réseaux enterrés auprès des acteurs de travaux publics, de la construction et de l’immobilier, ainsi que des collectivités locales et de la grande distribution, ont démontré une fois de plus leurs compétences sur 3 chantiers différents.
L’agence Detect Réseaux de Haute-Garonne est intervenue sur un site professionnel privé de Labège, limitrophe de la ville de Toulouse. Au total, trois techniciens ont réalisé avec brio une détection de réseaux importante, sur une surface d’environ 7000m. Contrairement aux lieux publics où les Déclaration de travaux à proximité de réseaux (DT-DICT) permettent d’avoir une vision générale de ce qui peut se trouver sur la zone, un site privé ne dispose pas d’information des concessionnaires (EDF, Tel, etc). Dans ce type d’endroit, c’est alors que tout le savoir-faire et la rigueur d’une équipe formée en détection fait la différence. L'équipe a su s’adapter à de nombreuses contraintes comme celle de l’ensemble des sorties EP dissimulées par l’architecture du bâtiment.
Dans le cadre de l’étude et des travaux d’aménagement futurs de la fameuse Place de la République de la commune de Hendaye (64),dans le Pays basque français, l'agence Detect Réseaux des Pyrénées Atlantiques est intervenue sur et autour de la Place, pour localiser les réseaux enterrés permettront ainsi la mise à jour des plans, l’optimisation du projet mais aussi la sécurisation des entreprises intervenantes. L’utilisation des moyens de détection de l’agence DR64 (Géoradar, appareil à induction électro-magnétique, aiguilles détectables) ont permis la géolocalisation des réseaux enterrés présents in-situ (HTA, BT, Gaz, Télécom, etc). L’adaptation à l’environnement urbain fut néanmoins difficile pour les experts Basques, et pour cause, une circulation dense des voitures et des piétons.
En Côte d'Or dans les locaux de la Direction Régionale aux Affaires Culturelles de Bourgogne Franche-Comté (DRAC), l'agence Detect Réseaux de la Côte d’Or est intervenue dans le but but de réaliser la détection de tous les réseaux dans les cours intérieures des locaux de la DRAC, pour une future rénovation de ce site classé aux monuments historiques. Menée par une équipe de trois experts, la mission a été réalisé avec brio, sur une semaine. La détection de réseaux recouvrait une surface importante de 3000m². Sur cette mission, la valeur ajoutée des équipes Detect Réseaux réside dans le savoir-faire pour la réalisation des détections de réseaux enterrés de manière propres, en minimisant notamment le marquage au sol dans ce site classé.
 
Groupe NGE — WikipédiaIntertas 28.02.23 : (Communiqué) NGE, avec sa filiale d'expertise ferroviaire TSO, remporte un contrat pour la réalisation de 330km de ligne à grande vitesse en Egypte. Un succès qui valide la stratégie d’internationalisation du groupe qui participe ainsi au 6ème plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse au monde.
Avec ce nouveau marché, le groupe français renforce son positionnement d’acteur de référence dans la construction de projets d’infrastructures à l’international. La pose de 330 km de voies ferrées en Egypte permet à NGE de battre son propre record, établi en France en 2017 avec la pose de 320 km sur la ligne Sud Est Atlantique. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 23.02.23 : La société EMYN a signé le 8 février un contrat avec DEME Offshore portant sur le transport et l’installation des fondations et de la sous-station du parc. Situé à plus de 11 km de l’île d’Yeu et à 16 km de l’île de Noirmoutier, le parc EMYN se trouve dans une zone rocheuse et aux conditions maritimes complexes.
Il est prévu que DEME Offshore réalise dès cette année des travaux de préparation du sol, pour accueillir les fondations des éoliennes, ainsi que des premiers travaux pour l’installation de la fondation jacket, sur laquelle sera posée la sous-station, en cours de fabrication à Saint-Nazaire par Chantiers de l’Atlantique. Le transport et l’installation des fondations monopieux et des pièces de transitions du parc interviendront au premier semestre 2024. Lire la suite
 
Intertas 21.02.23 : Les conditions de la pose de câbles dans des eaux peu profondes est une tâche difficile qui nécessite un équipement et une expertise spécialisés. Les marées et les courants, ainsi que les obstacles potentiels sur le fond marin, tels que les récifs ou les épaves, en font une tâche difficile à entreprendre.
L’une des solutions les plus efficaces pour la pose de câbles en eau peu profonde est l’utilisation de multicats DP à faible tirant d’eau en combinaison avec aussi une barge à faible tirant d’eau. Cette combinaison de bateau et de barge, lorsqu’elle est équipée d’une trancheuse, d’un carrousel et d’autres équipements supplémentaires, leur permet de poser facilement des câbles dans les eaux peu profondes.
La société Mark Offshore, est une référence dans l'accompagnement des opérations
de pose de câbles en eau peu profonde. Ils ont l’expertise et les partenaires mondiaux pour trouver l’équipement spécialisé nécessaire à la réussite de vos projets. Ils travaillent en étroite collaboration avec leurs clients pour fournir les solutions personnalisées qui répondent à leurs besoins spécifiques. Si vous avez un projet en eau peu profonde, n’hésitez pas à contacter bauke@mark-offshore.com
Photos provenant aussi des sites Web : Travocean  -  Du constructeur Marais (Groupe Tesmec) pour les équipements chaîne et roue
 
Intertas 18.02.23 : Au nord de Cambrai (59), depuis juillet 2022 un chantier de 10 km de réseau d'eau potable, pilotés par Noréade (régie du Siden-Sian) est en cours pour raccorder l'unité de distribution d'eau potable d'Estrun au château d'eau de Douchy-les-Mines et lui permettre de se connecter  à "l'autoroute de l'eau". Les nouveaux travaux devraient se terminer fin mai pour une mise en service en septembre 2023.
Le chantier a été scindé en trois phases. La plus compliquée est la phase 3 sur 4 km qui relie Iwuy à Estrun. :  La technique du forage dirigé sera utilisé sur 280 ml pour passer sous le fleuve l'Escaut. La traversée d'une zone dense dans la commune d'Iwuy ou les réseaux d'eau potable seront refait sur 450 m. Cette partie du chantier doit s'achever ce mois-ci. Lorban TP assure cette séquence compliquée avec FTCS, en charge du forage dirigé sous l'Escaut.
L'autoroute de l'eau de 200 km a été  mis en place progressivement depuis plus de trente ans par Noréade (Siden-Sian), qui sécurise le réseau d’approvisionnement en eau des particuliers, des services publics et des entreprises des 700 communes du syndicat. Un investissement touchant à l’intérêt général qui a été possible grâce à un large consensus politique. Cette autoroute de l’eau démontre également le savoir faire de Noréade qui a réussi à franchir plusieurs obstacles pour rendre le projet opérationnel. Avec notamment des solutions techniques modernes qui permettent de respecter la forêt de Mormal et les zones naturelles sensibles.
 
Intertas 18.02.23 : Dans le département de l'Hérault, des travaux financés par la communauté de communes Vallée d’Hérault, doivent sécuriser la ressource en eau potable des communes de Saint-Guiraud, Jonquières et Saint-Saturnin, un secteur tendu du fait de la sécheresse. Au total, ce sont 4 km de canalisations d’eau potable qui seront posées. La technique du forage dirigé sera utilisé sur 300 mètres pour passer sous le ruisseau de Lagamas. Est également prévu dans le projet, le renouvellement du réseau d’eaux usées de Saint-Saturnin.
Les travaux (qui dureront environ six mois) sont réalisés par l’entreprise Rampa, créée en 1925. Forte d’une longue expérience, Rampa Travaux Publics, à travers ses différentes agences, couvre 4 régions : Rhône-Alpes, Bourgogne, PACA et Languedoc-Roussillon . Pour des chantiers significatifs, leurs équipes peuvent intervenir partout en France. Leur savoir-faire reconnu dans le domaine de l’EAU s’appuie sur un haut niveau de qualification du personnel, basé sur la formation initiale, l’alternance et la transmission d’expérience. Leur bureau d’étude très structuré permet de faire face aux chantiers les plus techniques : gros diamètre, forte pression, travaux urbains, irrigation, hydroélectricité, réseaux de station, chauffage urbain, désamiantage…
 
Intertas 16.02.23 : Afin de rénover à Cannes le réseau d’eaux usées de la Croisette, préambule à son embellissement en surface, deux microtunneliers vont implanter une canalisation sur 2.320m de long.
Les travaux visent à restructurer un réseau daté des années 60, dont certains tuyaux, parfois poreux, laissaient échapper des eaux usées et pestilentielles. Une toute nouvelle canalisation évacuera celles-ci vers la station d’épuration Aquaviva de façon gravitaire, plutôt que vers la mer. Située entre 7 et 18 mètres de profondeur, elle partira du square de la Roseraie pour atteindre l’esplanade du Maréchal-Leclerc, en récupérant toutes les eaux usées de l’est du bassin cannois (Cannes, Le Cannet et Mougins). Le premier tunnelier (baptisé La Belle Otero) effectuera au total 1.300m. Attendu pour mars, un autre tunnelier (baptisé Éléonore) effectuera 1.020m. La technique du microtunnelier évite les nuisances d’une gigantesque tranchée en surface, et permet de conserver une vie sur la Croisette durant les travaux.
 
Intertas 13.02.23 : Les câbles du parc d’éoliennes flottantes de Bretagne Sud doivent traverser le pays d’Auray pour rejoindre la ligne à haute tension à Pluvigner. À Carnac,  l’association Paysages de Mégalithes craint de les voir passer au milieu des menhirs. La solution d'utiliser la technique du forage dirigé serait une solution.
Le dossier d’inscription des mégalithes du Morbihan au Patrimoine mondial de l’Unesco a été présenté à Paris, le 18 octobre 2022. Mais, aujourd’hui, l’association Paysages de Mégalithes, porteuse du projet, s’inquiète face aux tracés de raccordement à la terre du parc d’éoliennes flottantes de Bretagne Sud. Dans les projections, il est envisagé de faire passer les câbles au milieu d’un site majeur de menhirs à Carnac. L'associationPaysages de Mégalithes, la Drac et Rte travail depuis juillet 2022, pour trouver la meilleur solution pour passer cette zone sans la mettre en péril. La solution d'utiliser la technique du forage dirigé est envisagé par RTE
 
Intertas 10.02.23 : L'entreprise ALLEZ et Cie de l'agence d’Oradour sur Glane (Haute-Vienne) vient de réceptionner en ce début d’année, une nouvelle trancheuse construite sur mesure par le constructeur MARAIS (Groupe Tesmec)
Les caractéristiques spécifiques de cette trancheuse "MTR 430 CT 1300" aux couleurs du Groupe Allez : Moteur Volvo de 430 Chevaux stage5 - Déport de 70cm de l’axe du train de chenille - Tapis d’évacuation muni de double moteur - Peigne rotatif qui se déploie pour installer le câble depuis le sol - Pose de câble mécanisé - Cabine pressurisée permettant de travailler dans des environnements poussiéreux.
Le porteur de la trancheuse Marais "MTR 430 CT 1300" est un multi outils à attache rapide (Chaîne CT 1300, Tapis de chargement muni de double moteur, Roue tangentielle R 1400, Roue RC 620 de chargement, déport extérieur).
Véritable expert de la performance énergétique, de l’aménagement du territoire et de vos bâtiments, Allez et Cie compte aujourd’hui un réseau de 40 implantations. Depuis plus de 88 ans, plus de 1200 collaborateurs vous accompagnent dans vos projets grâce à leurs expertises en conception, réalisation, exploitation et maintenance. L’organisation de la société laisse une grande autonomie aux agences en région afin d’être les plus réactifs face à vos exigences. Implantées au plus proche de leurs clients, leurs équipes vous offrent une totale maîtrise de vos consommations d’énergie et l'amélioration du cadre de vie.
 
Intertas 10.02.23 : Veolia France Territoire Artois Douaisis propose la mise en place de filets, afin de collecter les macrodéchets à la source, avant qu'ils ne se retrouvent dans les milieux aquatiques et ne les polluent.
Contrairement aux idées reçues, les avaloirs d’eaux pluviales ne sont pas tous reliés à une usine de dépollution ! Les eaux pluviales sont généralement directement rejetées à nos rivières, nos fleuves, nos mers et océans.
Les zones urbaines, les zones d’activités commerciales et les axes routiers génèrent d’importantes quantités de rejets polluants et notamment de petits déchets, dont énormément de mégots de cigarettes, d’emballages plastiques, fragments de polystyrène.... Afin de collecter ces macrodéchets à la source, avant qu'ils ne se retrouvent dans les milieux aquatiques et ne les polluent. Veolia France Territoire Artois Douaisis propose la mise en place de filets. Afin de récupérer les mégots de cigarette qui jonchent le parking devant le lycée de Wingles, nous avons mis en place ce dispositif, qui est une première dans le secteur. Pour rappel, un mégot de cigarette pollue à lui tout seul 500 Litres d'eau et tue un poisson en 96 heures.. (Source de cette news : M. Pascal Yvart, Ingenieur Etude et Projets chez Veolia Eau France).
 
Eiffage et NGE remportent en groupement le marché  pour la réalisation du lot 2 de la 3e ligne de métro de ToulouseIntertas 04.02.23 : Eiffage et NGE viennent de remporter en groupement le marché attribué par la société Tisséo pour les travaux de génie civil des tunnels, des stations et des ouvrages de la future ligne C du métro de Toulouse, entre l’ouvrage annexe Laporte et la station Raynal (lot 2).
Le montant global du contrat s’élève à près de 590 millions d’euros (part Eiffage 65 % et part NGE 35 %). Le groupement, dont Eiffage est mandataire au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil, sera en charge des études et de la réalisation d’un tunnel de 8,416 kilomètres, de 6 stations, de 5 ouvrages annexes en intersections et d’un ouvrage de liaison vers le site de maintenance. Ce marché prévoit également la réalisation de 9 rameaux de connexion des puits au tunnel. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 04.02.23 : Les matériaux autocompactants, utilisés en France depuis les années 90, apportent une solution aux difficultés rencontrées pour assurer un compactage de qualité des matériaux traditionnels utilisés pour le remblayage des tranchées.
Ces matériaux, qui se mettent en œuvre sans compactage et qui sont excavables, sont fabriqués dans des centrales BPE assurant le dosage précis des constituants et leur malaxage. Transportés en camion malaxeur, leur mise en œuvre est rapide et demande peu de main-d’œuvre.
Pourquoi les matériaux autocompactants ? Les tranchées remblayées classiquement présentent encore, en proportion importante, une défaillance de comportement liée essentiellement à une insuffisance de compactage lors de leur remblayage. La multiplication des interventions en site urbain sur les nombreux réseaux entraîne l’ouverture de tranchées de plus en plus étroites. Il devient donc difficile, dans si peu d’espace parfois très encombré, de compacter efficacement les matériaux traditionnels. De nouveaux matériaux, apparus en France depuis le début des années 90 et appelés matériaux autocompactants, permettent de pallier ces difficultés. Cliquez-ici pour lire le document diffusé par Cimbéton
 
Intertas 03.02.23 : Au 30 septembre 2022, la zones couvertes par la fibre optique sur le département des Pyrénées-Atlantiques est entre 50% et 80% et 381 605 de locaux sont raccordables en Ftth (source de l'arcep).
Actuellement les équipes de l'entreprise DESPAGNET réalisent avec une trancheuse MARAIS, les travaux de déploiement de la fibre optique, pour le compte de THD64, sur la commune de LASSEUBE (65)
Créée en 1982 par Patrick Despagnet, l’entreprise s’est rapidement développée pour devenir un ensemble de sociétés du BTP au service des professionnels, collectivités et particuliers. Le Groupe Despagnet TP englobe 10 sociétés permettant de répondre à une offre globale du BTP avec plus de 150 salariés. Le coeur du métier de Despagnet TP sont les réseaux souterrains et aériens. Leur parc matériel est composé de machine de derniere génération
 
Intertas 02.02.23 : Cette semaine, la société GEFOR ASPI spécialisée dans la location d'aspiratrices-excavatrices avec chauffeurs, vient de réaliser un nouveau chantier compliqué avec une aspiratrice AMPHITEC sur une distance de 125 m.
Les machines à vide / pression d’Amphitec permettent de travailler dans des endroits inaccessibles. Dans le secteur de la construction, les machines sont utilisées de diverses manières pour de nombreuses activités d’aspiration, de soufflage, de déchargement et de transport. La puissance d’aspiration et la puissance de soufflage restent constantes, de sorte que le matériau peut être aspiré et déplacé sur une grande distance (Aspiration à plus de 300m de la machine). Le concept des machines Amphitec rend le travail dans les endroits difficiles d’accès rapide et efficace. Elles sont parfaite pour le travail dans des vides sanitaires ou la fourniture de gravier de toit à des hauteurs allant jusqu’à 75 mètres et dans les curages de méthaniseurs. Les machines Amphitec sont utilisées aussi pour dégagement sécurisé des réseaux enterrés, quel que soit le terrain.
 
Intertas 01.02.23 : Métropole de Lyon : Les travaux de déviation des réseaux souterrains préalables à l'implantation du tramway T6 (prolongement de 5,6 km de voie nouvelle et la création de 10 nouvelles stations. ) ont démarré à Villeurbanne.
Avant de débuter les travaux liés aux infrastructures de la ligne, des travaux préparatoires sont nécessaires. Ils consistent à déplacer, rénover ou remettre en conformité les réseaux souterrains d’assainissement des eaux usées, d’eau potable, de gaz, électricité, de chauffage urbain, etc. Une charte a été signée en 2021, entre la Métropole de Lyon, Sytral Mobilités et les exploitants de réseaux afin d’optimiser l’efficacité, la réactivité et la coordination de leurs interventions avec la volonté de limiter au minimum les nuisances pour les usagers et les riverains. En 2026, la ligne permettra de relier les Hôpitaux-Est à La Doua en 20’ grâce à 5,6 km de voie nouvelle et la création de 10 nouvelles stations. Le coût de cette prolongation du tramway T6 est évaluée à 140 millions d'euros.
 
Intertas 01.02.23 : Les équipes du groupe Gendry ont démontré une fois de plus leurs compétences en réalisant pour le compte d'ENEDIS et de GRTgaz, 2 forages dirigés sous les voies SNCF en travaillant 24H sur 24H. Trois équipes de foreurs se sont relayées sur la 18ACS et trois autres équipes sur l’AT60.
Les forages dirigés ont été réalisés avec une foreuse dirigée Ditch-Witch et une Tracto, du 23 au 26 janvier 2023, à Saint Astier (Dordogne).
La détection des réseaux en amont du projet  a été réalisée par NETAXIO (Groupe Gendry). Forts d'une grande expérience en détection de réseaux, leurs collaborateurs sont équipés pour détecter tous types de réseaux enterrés par des méthodes non intrusives, notamment grâce à l'utilisation de détecteur électromagnétique ou de géoradar.
L’étude et le suivi des voies SNCF ont été réalisés par CPMAT (Groupe Gendry). Avec une connaissance métier et une maîtrise technique de plus de 15 ans, leur bureau d’études vous apporte son savoir-faire en matière de conception de projets, sur des compétences particulières dans le domaine des travaux sans tranchée, notamment pour les voies ferroviaires.
 
Intertas 25/01/2023 : Entretien des réseaux, développement du photovoltaïque et des Infrastructures de recharge de véhicules électriques… En 2023, le Syndicat d’énergie des Alpes-de-Haute-Provence prévoit de réaliser 6,8 M€ de travaux.
La demande ne cesse d’augmenter. Suite à la programmation 2023, le Syndicat d’énergie des Alpes-de-Haute-Provence (SDE 04) les sollicitations des communes et d’Enedis pour des travaux sur le réseau électrique de distribution ont tout simplement doublé et s’établissent à 14 M€ TTC, soit deux fois le montant réalisé en 2022. Un accroissement auquel le SDE 04 ne pourra pas faire face, dans sa globalité, compte tenu de sa capacité financière. Pour autant, il entend bien maintenir un fort niveau d’investissement en fléchant 6,8 millions d’euros TTC de travaux à réaliser sur l’ensemble du département pour l’année à venir.
Actuellement le Syndicat d'énergie des Alpes-de-Haute-Provence lance un chantier d’extension de réseau électrique qui doit permettre d’alimenter la base nautique "Les Adrechs du Verdon". Un chantier réalisé sur 3 km pour un montant de près de 500 000 euros.
Pour ne pas impacter visuellement ce territoire préservé du Verdon, l’extension du réseau sera réalisé par enfouissement. 2 938 mètres linéaires de câbles HTA et de 251 mètres linéaires BT seront donc enterrés. « Le câble utilisé est renforcé pour limiter l’apport de matériaux étrangers dans le sol », précise Marc Oliveira, technicien territoire pour le SDE 04. De plus, pour limiter son impact sur l’environnement, l’entreprise Cegelec, mandataire du marché, utilisera une trancheuse et une pelle araignée.
 
Intertas 24/01/2023 : Depuis plus de 15 ans la ville de Pau réalise des essais de compactage systématiquement sur toutes les tranchées situées sur la chaussée, afin de s’assurer au plus tôt que les matériaux ont bien été compactés et ainsi avoir l’assurance que la chaussée restera intacte.
Le service Occupation du Domaine Public (ODP) a la charge de ces contrôles et de leurs validations. La réalisation des travaux quels qu’ils soient, doit s’inscrire dans un objectif de qualité permettant d’assurer, à tout instant, le confort et la sécurité des usagers.
Exemple, sur les 44 km du Réseau de Chaleur Urbain, des tests de compactage sont réalisés pour évaluer la qualité et la durabilité de la réfection de la voirie tout au long du chantier. Les travaux sont contrôlés toutes les semaines par un agent du service ODP en charge des contrôles, avec un pénétromètre dynamique Panda. Ces essais sont réalisés au fur et à mesure de l’avancement du chantier afin de permettre la reprise des remblayages lorsque ceux-ci ne sont pas conformes.
L’essai de compactage consiste à enfoncer par battage dans le sol un pieu. Au cours du battage, on enregistre l’enfoncement à chaque coup. Chaque mesure est ainsi tracée en fonction de la profondeur, sur un graphique donnant une courbe. On évalue la compacité du remblai en comparant la courbe obtenue à celle de référence spécifique à chaque matériau. C'est donc un moyen rapide et fiable de s’assurer de la qualité du compactage. Le grand intérêt du pénétromètre dynamique Panda réside dans le fait que le contrôle de compactage se fait en une seule opération sur toute la hauteur du remblai, sans avoir besoin de réaliser un contrôle à chaque couche de matériau mise en œuvre.
 
Intertas 22.02.23 : Un décret paru au Journal officiel du 19 février 2023 déclare d’utilité publique les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne ferroviaire nouvelle entre Montpellier et Béziers, première phase du projet de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan .
 Cette ligne nouvelle permettra de répondre à la demande croissante de mobilité dans la région Occitanie en augmentant l’offre de transports du quotidien, selon un communiqué du gouvernement. Elle proposera également une réponse aux problèmes de congestion sur cet axe ferroviaire. La nouvelle ligne doit offrir un gain de temps de 18 minutes entre Montpellier et Béziers, soit près de la moitié des gains de temps permis par l’ensemble du projet entre Montpellier et Perpignan. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 21.02.23 : (Coup de coeur d'intertas.fr) Pour fêter ses 30 ans MADE sa a effectué un don de 30 000 euros au profit du service pédiatrique de l’hôpital Saint-Musse de Toulon dans le cadre d’un projet concret dédiés aux bébés, aux parents et aux personnels hospitaliers.
L’objectif étant d’acquérir du matériel pour les enfants hospitalisés pour leur apporter réconfort et bien-être dans des moments souvent très compliqués. Ce généreux geste a permis l’acquisition de paravents spécifiques pour les enfants hospitalisés en chambre double. Ils sont colorés, fixés au mur afin d’éviter tout risque de chute et permettent plus d’intimité aux enfants et familles hospitalisés dans ces chambres doubles. Ce don a aussi contribué à l’achat de matériel biomédical d’assistance respiratoire de type FABIAN spécifique pour les nouveaux nés. Ce matériel est utilisé en pédiatrie dans le cas de détresses respiratoires notamment lors de la prise en charge des épidémies de bronchiolites survenues cet hiver. L’Hôpital tient à remercier sincèrement la société MADE pour ce don, qui permet d’améliorer à la fois la prise en charge des patients de pédiatrie et les conditions de travail de nos professionnels, fortement mobilisés par les épidémies successives.
 
Intertas 18/01/2023 : Les travaux de modernisation du réseau d'eau ont débuté place de Verdun à Bernay (Eure). Un premier chantier, avant les travaux d'ampleur de transformation du quartier de la gare, qui devrait avoir lieu pendant deux ans.
Cette première partie consiste en des travaux de modernisation du réseau d’eau potable. Cette opération réalisée par la société SARC se déroule en deux moments : une phase tranchée ouverte en bord de trottoir afin de changer la conduite principale, (Une aspiratrice est utilisée pour réaliser la tranchée afin de détériorer le moins possible le terrain et protéger les autres réseaux enterrés), puis une phase en forages dirigés afin d’alimenter les différents branchements et de faire en sorte de perturber le moins possible la circulation.La SARC (Société Armoricaine de Canalisations) est spécialisée dans l'adduction d'eau potable et la pose de canalisations pour les réseaux d'assainissement, est riche de plus de 40 années d'expérience et de technicité dans les travaux complexes liés au cycle de l'eau. Elle capitalise aujourd'hui sur les compétences de quelques 210 collaboratrices et collaborateurs, répartis sur le Grand Ouest.
 
 Intertas 16/01/2023 : Colas Rail, a remporté deux contrats sur le tronçon D1 de la ligne du tramway luxembourgeois pour le compte de LuxTram S.A. Ce tronçon relie la station « Lycée Bouneweg » au pont Y à proximité de la future station « Lycée Vauban » sur une longueur totale d’1,7km et comprend 2 stations.
Le premier contrat, remporté en groupement en tant que mandataire avec Tralux et Karp Kneip, porte sur la partie plateforme et voie. Il comprend la réalisation du terrassement de la plateforme ferroviaire, la pose des voies ferrées sur les 1,7 km de plateforme, ainsi que la construction de 2 stations voyageurs. Ce projet comprend également la pose de la multitubulaire, le revêtement de la plateforme en voie verte (70% de végétal) ainsi que la pose de 58 massifs de ligne aérienne de contact, le génie civil et la création d’une sous-station enterrée. Cliquez-ici pour lire la suite

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Inscrivez-vous à la newsletter