INTERTAS
< Nous contacter
INTERTAS
Portail des réseaux Aériens & Souterrains
< Nous contacter
< Qui sommes nous
< Qui sommes nous
< Mentions légales
< Mentions légales
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
< Partager le site INTERTAS.fr sur LinkedIn
S’inscrire à notre Newsletters >
< Partager le site INTERTAS
sur LinkedIn
< S’inscrire à notre Newsletters

Suite des actualités générales 2023

30/06/2023

Suite des actualités générales 2023
Intertas 31.08.23 : Un premier décret visant à simplifier le recyclage des eaux usées vient d’être publié. Son objectif est d’alléger la pression sur la ressource en eau disponible en réponse au réchauffement climatique.
Le gouvernement affirme, dans un communiqué, que le décret prévoit des avancées très attendues par les acteurs concernés : Tout d'abord, la limitation des projets à une durée maximale de « cinq ans » sera supprimée. Les projets ne seront désormais plus obligés de se limiter à une expérimentation de cinq ans. De plus, une simplification de l’instruction des dossiers est prévue. Désormais, un avis simple des autorités de santé, non nécessairement conforme, sera requis. Le volume des eaux réutilisables sera augmenté. De nouveaux volumes pourront être utilisés en exploitant les eaux usées traitées provenant de « petites stations ». Il sera également possible d’utiliser les eaux des stations, peu importe la qualité des boues produites. De plus, les eaux usées traitées d'un département pourront être utilisées dans un département voisin. Enfin, le décret permettra de fixer, par arrêté interministériel, les exigences de qualité de l'eau pour chaque type d'usage. Cette mesure vise à simplifier et accélérer l’instruction des projets conformes aux seuils établis (seuils qui seront définis ultérieurement pour les usages agricoles). Consultez le décret
 
Intertas 25.08.23 : (Communiqué) Dans le cadre d'un programme de recherche dédié à la conception des équipements opérationnels de demain, les équipes de RICE (GRTgaz) en collaboration avec divers opérateurs d'infrastructures gazières s'investissent activement dans l'exploration d'outils destinés à la détection et à la visualisation des réseaux souterrains.
L’agression d’un réseau enterré par un engin de travaux publics est un scénario que les opérateurs d’infrastructures traitent prioritairement. Ils doivent donc constamment localiser précisément leurs ouvrages et guider les entreprises intervenantes afin de limiter ce risque. Les nouvelles technologies constituent une réelle opportunité dans la prévention de ces agressions de réseau. Un des enjeux est donc d’identifier les technologies les plus innovantes et mobiliser tous les moyens disponibles pour conduire les équipes vers cet objectif. Au sein du programme de recherche dédié à la conception des équipements opérationnels de demain, les équipes de RICE et les différents opérateurs d’infrastructures gazières explorent les outils permettant la détection et la visualisation des réseaux enterrés. Les nouvelles technologies autour de la détection, la géomatique ou la réalité augmentée sont des activités centrales qui facilitent la collecte, l’interprétation des informations et leur mise à disposition sur le terrain. Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 24.08.23 : Intertas revient sur un sujet déjà abordé en juillet 2023. Afin de minimiser les risques climatiques et les actes de sabotage, il est essentiel de procéder à l'enfouissement des réseaux aériens de fibre optique, qui constituent actuellement la moitié de notre infrastructure.
Depuis plusieurs mois, InfraNum martèle l’urgence de rendre les infrastructures numériques françaises plus résilientes. Au-delà des aléas climatiques et des sabotages réguliers, le programme de fermeture du réseau historique en cuivre renforce l’enjeu. Après une première analyse des risques en juin dernier, la fédération a lancé, en partenariat avec La Banque des Territoires, une étude complémentaire auprès du cabinet Tactis
A partir d’une enquête du secteur pour prioriser les risques et mesures à mettre en place, l’étude établit une cartographie des risques par territoire et propose 3 scénarios de mesures concrètes et chiffrées. Ces propositions constitueront la base des prochaines discussions avec les pouvoirs publics sur le sujet. Car si le diagnostic est local, l’impulsion doit être nationale et quelle que soit l’option retenue, il demeure une certitude : les décisions doivent intervenir rapidement pour profiter d’un outil industriel encore mobilisé mais qui pourrait rapidement se détourner vers d’autres marchés.
Cliquez-ici pour en savoir plus
 
Intertas 22.08.23 : Le groupe NAT et la société Mappia seront présents lors des GéoDataDays, qui se tiendront les 13 et 14 septembre 2023 au Centre des Congrès de Reims. Cet événement est organisé en collaboration entre l'Afigéo et DécryptaGéo. Les GéoDataDays représentent le principal rassemblement national indépendant dédié à la géographie numérique en France.
Les GéoDataDays sont l'événement phare de la géographie numérique en France, réunissant des experts, des chercheurs, des professionnels et des décideurs pour discuter des enjeux et des avancées dans le domaine de la géomatique et de la cartographie. Organisés par l'Afigéo et DécryptaGéo, les GéoDataDays sont l'occasion de partager les dernières innovations, de favoriser les échanges et de stimuler la réflexion sur les défis actuels et futurs de ce secteur en constante évolution. Pour en savoir plus cliquez-ici
Le groupe NAT est une référence en matière d'expertise autour des réseaux enterrés. Il se compose d'un bureau d'études, d'un centre de formation et d'une plateforme de DT DICT DICT Assistance. Actuellement, le Groupe NAT est la seule société à offrir un ensemble cohérent de services destinés à tous les acteurs des Travaux Publics, tels que les exploitants de réseaux et les concessionnaires d'ouvrages, les collectivités territoriales, les entreprises de travaux publics et les bureaux d'études. Pour en savoir plus cliquez-ici
MAPPIA est une société spécialisée dans le développement informatique, se focalisant sur les technologies Web, DAO, SIG et BIM. Ils conçoivent des solutions sur mesure en adéquation avec vos besoins, et proposent également une gamme de logiciels et de services en mode SaaS, centrée autour de la plateforme GOvalid et de ses outils GOsuite.  Ils vous invitent à vous joindre à eux pour des discussions concernant le contrôle qualité des données géographiques dans les domaines de la DAO, du BIM et du SIG, ainsi que les interconnexions entre la DAO et le SIG. Leurs experts animeront un atelier le 14 septembre à 11h15, en collaboration avec Idex, un gestionnaire de réseaux de chaleur. Ils vous convivent à profiter de leur retour d'expérience en ce qui concerne les solutions GO3D, GOSUITE et GOVALID. Ils partageront comment ces solutions ont permis d'optimiser leurs processus, allant du relevé topographique sur le terrain, au contrôle et à la validation des données DAO, jusqu'à leur intégration au sein de leur SIG. Pour en savoir plus cliquez-ici
 
Intertas 16.08.23 : Jean-Yves Bompay, ayant pris sa retraite le 1er juillet tout en maintenant son implication chez Mecaroute à temps partiel, nous fait part de deux informations. Tout d'abord, la nomination d'Arnaud Brosset en qualité de Directeur des Services Réseaux & Matériaux au sein de Mecaroute. De plus, il nous informe également de la participation annuelle de Mécaroute au Forum Energaïa 2023,
Grâce à la formation et à l'encadrement prodigués par Jean-Yves Bompay, les compétences d'Arnaud Brosset sont reconnues au sein de la profession, forgées au fil des années sur le terrain. Cette nomination en tant que Directeur des Services Réseaux & Matériaux de Mecaroute s'inscrit donc dans une démarche cohérente. Intertas.fr adresse ses plus chaleureuses félicitations à Arnaud Brosset pour sa nouvelle fonction.
Chaque année, Mecaroute prend part au Forum Energaïa à Montpellier, le salon dédié aux énergies renouvelables, ainsi qu'à l'ensemble des forums organisés par ENEDIS. Leur participation à Energaïa témoigne de leur engagement envers cette filière et de leur contribution à la transition énergétique. Cette implication s'intègre naturellement dans leur démarche de développement durable, à laquelle Mecaroute adhère activement à travers des actions concrètes. La division RESEAUX de MECAROUTE présentera entre autre les gaines Rockshield, brevetée au niveau Européen. Le procédé consiste à protéger les réseaux, en recouvrant les câbles d'une gaine (Rockshield RS) ou d'une nappe (Rockshield PV), afin de les rendre prêts à être enterrés directement dans le sol, tout en supprimant les apports de sable en fond de tranchées. Mécaroute, possède plusieurs ateliers de pose par spiralage de la gaine Rockshield RS 1000 tels que : Atelier Résopack : Consiste à re-déposer le câble protégé sur le sol après fixation de la gaine. Atelier Enroulopack : Consiste à ré-enrouler sur un touret le câble protégé après fixation de la gaine. Cet atelier nécessite la mise à disposition par leurs clients, d’un touret vide d’une dérouleuse, d’un engin de levage et d’une aide. Atelier Enrouloplus : Est une extension de l’atelier Enroulopack permettant, outre la mise à disposition d’un touret vide, de travailler en totale autonomie.
INTERMAS sera présent sur le stand de MECAROUTE. L'activité “Bâtiments Travaux Publics du groupe INTERMAS apporte des solutions optimales aux professionnels du secteur grâce à une large gamme d’applications pour la signalisation, la détection et la protection des réseaux enterrés : Grillages avertisseurs détectable (RFID) ou standards, filets de signalisation pour sols pollués, large gamme de filets de balisage, mailles de protection pour câbles et canalisations, etc. Cliquez-ici pour en savoir plus
 
Intertas 11.08.23 : Une entreprise américaine, établie en Californie, façonne activement l'avenir de la détection de réseaux grâce à l'intelligence artificielle.
Selon Valentin Gasser de Détect Réseaux, leur approche révolutionnaire consiste à analyser des zones entières en utilisant un motif entrecroisé de serpents, grâce à leur plate-forme exclusive et à leurs émetteurs. Cette méthode leur permet de capturer une densité de points de données sans précédent. Ce procédé novateur élimine les erreurs humaines ainsi que les biais du processus de numérisation, ce qui permet de maximiser l'exhaustivité des données recueillies.
Leurs capacités uniques leur donnent la possibilité de scanner chaque mètre carré du terrain afin de découvrir tous les réseaux souterrains, qu'ils soient connus ou inconnus, indépendamment des éléments visibles en surface.
Sous l'impulsion de Philippe Aymar, le dirigeant de Détect Réseaux, qui reste toujours à la pointe de l'innovation, ils s'inspireront de cette entreprise américaine pour poursuivre le développement de leur expertise humaine associée à l'intelligence artificielle. L'objectif est de repousser les limites de la détection de réseaux, garantissant ainsi des résultats encore plus performants et fiables.
 
Les Hauts-de-France sont la région qui compte le plus d&#39;éoliennes en FranceIntertas 10.08.23 : Le secteur des énergies renouvelables va rapporter 13,7 milliards d'euros de recettes à l'Etat au titre de l'année 2023, selon une évaluation communiquée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE).
Ces recettes découlent d'un mécanisme de soutien aux renouvelables particulier mis en place depuis 2003 : l'Etat garantit un certain niveau de prix d'achat de l'électricité aux opérateurs d'énergies renouvelables, qui en revanche reversent la différence quand les prix du marché dépassent ce prix garanti - ce qui est le cas aujourd'hui.
Sans l'éolien et le solaire, le bouclier tarifaire coûterait deux fois plus cher à l'Etat", a résumé dans un tweet Nicolas Goldberg, expert en énergie chez Colombus consulting. La manne sera toutefois moins importante que prévu : "Les charges liées au soutien aux énergies renouvelables électriques et gazières représentent ainsi toujours une recette importante pour les finances publiques en 2023, de 13,7 milliards, mais qui est inférieure de 25 milliards aux recettes prévues dans la délibération de la CRE du 3 novembre 2022, du fait de la forte baisse des prix de gros survenue depuis", sur les marchés de l'électricité, explique la CRE.
 
Intertas 03.08.23 : (Communiqué) Le Stade Toulousain est ravi d'officialiser la prolongation de son partenariat avec le Groupe Parera, sous la direction éclairée de Jacques Cettolo, pour une durée supplémentaire de deux saisons, soit jusqu'en juin 2025. Le Groupe Parera est un acteur de premier plan dans les domaines de la cartographie, de la DAO et des SIG pour les principaux gestionnaires de réseaux, les collectivités et les syndicats
Les valeurs portées par le Groupe Parera sont en totale harmonie avec celles du club de rugby Rouge et Noir, en mettant notamment l'accent sur l'esprit d'équipe et la coopération au sein de ses structures.
C’est non sans une grande fierté que nous renouvelons aujourd’hui notre collaboration avec un de nos plus fidèles partenaires, le Groupe Parera. Nous partageons des qualités d’entraide et d’engagement, qui ne manqueront pas de s’associer à nouveau pour deux saisons supplémentaires. Nous arborerons avec honneur le logo du Groupe Parera sur nos maillots européens ainsi que sur quelques rencontres de Top 14, » s’exprime le président du Stade Toulousain Didier Lacroix .
 
Intertas 02.08.23 : SPIE CityNetworks, filiale de SPIE France, partenaire de la performance des territoires spécialisé dans les réseaux d'énergie, réseaux numériques, services à la cité, transport et mobilité, lance l’offre SMARTbourg conçue pour la ruralité.
Avec l’offre SMARTbourg, Spie CityNetworks propose des usages adaptés (connectivité, énergie, sûreté) et permet aux petites et moyennes communes d’accéder à des solutions et services hautement disponibles, d'améliorer le bien-être de leurs habitants, tout en réalisant des économies.
En France, 70 % des communes comptent moins de 1 000 habitants, selon l’association des maires de France. SMARTbourg a été conçue par SPIE CityNetworks grâce à l’écoute des besoins et contraintes des élus et des acteurs impliqués dans la vie des petites et moyennes communes. L’offre est née du constat que les communes rurales peuvent aujourd’hui bénéficier de solutions «smart» au même titre que les grandes métropoles, grâce notamment au déploiement du Très Haut Débit, et plus généralement aux réseaux d’énergie et de communication, déjà en place.
L’offre SMARTbourg comprend différents services et répond aux problématiques de la ruralité du 21ème siècle. SPIE CityNetworks adapte la mobilité aux besoins et aux attentes des riverains : sécurisation des trajets piétons et des arrêts de bus scolaires, installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, etc. De plus, l’offre permet de renforcer la connectivité des communes et des habitants avec des solutions Haut Débit (FTTH[1], WiFi) en s’appuyant sur les infrastructures existantes pour assurer des usages devenus indispensables tels que le télétravail, la téléconsultation médicale, les panneaux d’informations dynamiques, les démarches administratives en ligne, la gestion de la relation citoyenne, etc.  Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 29.07.23 : Afin d’accélérer et de massifier les projets de gestion des eaux dans les territoires, l’ANEB, la Banque des Territoires, le BRGM, le Cercle Français de l’eau, France Water Team et l’UIE (Union des Industries et Entreprises de l’Eau) créent le collectif aquagir, dont ils sont les membres fondateurs.
 
Leurs ambitions est d'accompagner les collectivités territoriales sur l’ensemble des projets liés à l’eau dans une gestion sobre et partagée de la ressource afin de préserver le milieu tout en garantissant l’ensemble des usages indispensables au bon développement de chaque territoire, et dans le respect d’une gouvernance établie à l’échelle des bassins hydrographiques et mobiliser en conséquence les expertises, moyens et réseaux de partenaires, en synergie avec les actions du plan Eau de l’Etat et en étroite collaboration avec les Agences de l’eau : telle est l'ambition du nouveau collectif Aquagir, porté sur les fonts baptismaux Le 3 juillet 2023.
 
Intertas 24.07.23 : Dans un contexte où les budgets alloués à l'entretien et au renouvellement des réseaux sont insuffisants, les travaux sans tranchée émergent comme une solution prometteuse. En effet, ces techniques offrent une alternative économique et efficace en permettant d'accélérer les travaux tout en minimisant les besoins en terrassement.
Les réseaux, qu'ils soient électriques, d'eau, de gaz ou de télécommunications, sont essentiels au bon fonctionnement de nos sociétés modernes. Cependant, ils nécessitent un entretien régulier et parfois un renouvellement complet pour garantir leur efficacité et leur fiabilité. Malheureusement, les contraintes budgétaires limitent souvent les ressources disponibles pour ces opérations essentielles.
Les technologies utilisées pour les travaux sans tranchée comprennent notamment le forage directionnel horizontal, le tubage, la pose de gaines ou de conduites par perforation, et l'utilisation de machines spéciales pour la réhabilitation des canalisations existantes. Ces méthodes évitent les tranchées classiques et réduisent ainsi les coûts liés aux travaux de terrassement, à la restauration des surfaces et aux dérangements causés à la circulation et aux riverains. En plus des avantages économiques, les travaux sans tranchée offrent également des bénéfices environnementaux significatifs. Moins d'excavations signifient moins de déblais à gérer, moins de déplacements de véhicules et donc une réduction des émissions de CO2 et une empreinte écologique réduite.
Le salon Ville Sans Tranchée destiné à sensibiliser les donneurs d’ordre, Maîtres d’ouvrage et Maîtres d’œuvre à ces techniques trop souvent méconnues se tiendra les 29 et 30 mai 2024 à PARIS Porte de la vilette au Parc Event Center. Les pre réservations pour exposer sont ouvertes
 
Intertas 12.07.23 : La RSE ou « Responsabilité Sociétale des Entreprises » fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie des entreprises. Chez FIRALP, leur engagement n’est pas nouveau. leurs valeurs historiques, le « Respect de l’environnement », le « Développement des compétences » ou la « Sécurité », reflètent cette volonté de contribuer de façon pragmatique à une société plus juste et responsable. Ainsi, depuis plusieurs années, nous Ils ont pris des engagements forts dans les trois domaines de la RSE : L’environnement - Le sociétal - Le social. Toutes ces actions sont présentées dans notre 1er rapport de responsabilité disponible ici.
 
Intertas 12.07.23 : Le gouvernement français vise à atteindre un taux de réutilisation des eaux usées traitées de 10% d'ici 2030, et la Côte d'Azur est en tête de ce projet.  En ce début d'été, les villes de Nice, Cannes et Mandelieu inaugurent leurs stations de traitement des eaux grises et commencent à les réutiliser pour le nettoyage des rues et l'arrosage des jardins.
À Cannes, la station "Aquaviva" traite les eaux usées, et les camions de nettoyage de la ville viennent s'y approvisionner. Ces nouvelles ressources sont utilisées pour laver les rues (25 m3) et arroser les espaces verts (18 m3). La municipalité compte également sur les eaux "brutes" récupérées au niveau du parking "Lamy", où près de 1,6 million de mètres cubes d'eau seront stockés. En juillet, les ports de Canto, Mouré Rouge et Pointe Croisette bénéficieront également de zones de lavage à l'eau brute pour le rinçage des bateaux. D'ici août, deux terrains sportifs seront également arrosés.
La commune voisine de Mandelieu suit le même chemin et prévoit d'irriguer deux stades municipaux avec des eaux traitées provenant d'une cuve installée à proximité. Un autre test grandeur nature consiste à arroser les 74 hectares du prestigieux golf "Old Course" de Mandelieu avec des eaux usées traitées, directement via le système d'arrosage du terrain, afin de prouver l'innocuité de cette eau pour les plantes.
À Nice, une première démonstration du processus de la station d'épuration a été présentée. Les eaux usées traitées dans l'unité pilote de la station, située à l'ouest de la ville, seront d'abord utilisées pour l'arrosage des jardins environnants. Par la suite, le parc Phoenix, les voies publiques et le port Carras bénéficieront également de cette eau.
 
Intertas 11.07.23 : Félicitations à Guy Mathiolon pour sa nomination au bureau de la FNTP en tant que représentant des ETI indépendantes ! Sa présence au sein de l'organisation sera certainement bénéfique pour promouvoir les intérêts des entreprises dynamiques.
Avec son expertise au sein de son groupe SERFIM, il pourra renforcer la représentation des ETI et faire entendre leurs préoccupations spécifiques. C'est une reconnaissance de son travail et de sa contribution au secteur, et cela témoigne de sa capacité à représenter efficacement les intérêts des ETI au sein de la FNTP. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ce nouveau rôle et nous sommes impatients de voir les réalisations qu'il apportera à l'organisation.
 
Natixis Partners a conseillé les actionnaires d'Infra Group dans le cadre  de la réorganisation de l'actionnariat du groupe, qui passe sous le  contrôle d'ICGIntertas 10.07.23 : Le fonds français PAI deviendra le nouveau propriétaire d'Infra Group, spécialiste est-flandrien des travaux d'infrastructure (eau, assainissement, gaz, electricité, fibre..). La valorisation de cette société dépasse le milliard d'euros.
Autrefois connue sous le nom de Verbraeken, Infra Group se spécialise dans les travaux d'infrastructure. Ses activités couvrent l'excavation, le terrassement, le forage directionnel, ainsi que l'installation d'égouts, de canalisations, de câbles électriques et de fibre optique. En tant que leader du marché en Belgique, le groupe opère également aux Pays-Bas, en France et en Allemagne. Parmi ses clients figurent des opérateurs de réseaux tels que Fluxys et Fluvius, ainsi que des acteurs du secteur des télécommunications. Lire le communiqué
 
Intertas 08.07.23 : Relativement stable depuis deux trimestres, l’activité des Travaux Publics finit par céder du terrain en mai 2023. Ce recul de la production témoigne d’ambitions encore trop timides en termes d’investissements en infrastructures : ceux-ci tardent à se matérialiser malgré les besoins affichés en matière de planification écologique et énergétique. Lire la suite
 
Intertas 06.07.23 : Le Groupe GENDRY, en partenariat avec le syndicat SYNFODI, lance la première session de formation au CFCTP d'Egletons, dédiée aux travaux en forage dirigé.
Si vous êtes titulaire d'un CAP ou d'un BAC PRO, si vous appréciez le travail en équipe, si vous êtes prêt à vous déplacer régulièrement chaque semaine dans la région, si vous faites preuve de rigueur et d'engagement dans votre travail, et si vous souhaitez vous former et vous spécialiser dans un métier d'avenir, nous vous invitons à envoyer votre CV et lettre de motivation à communication@gendrylocation.com
Cette formation vous permettra de vous spécialiser dans la conduite d'engins TP, l'utilisation de foreuses horizontales, la manutention, la réalisation de niches de forage, la préparation et la gestion des fluides de forage, la réalisation de soudures sur conduites PEHD et l'utilisation des recycleurs.
Le syndicat SYNFODI a pour objectifs : La qualification du personnel, la représentativité du métier vis-à-vis des maîtres d'ouvrage et des fournisseurs, ainsi que la définition d'une filière professionnelle de manière globale.
Le Groupe Gendry est l'un des pionniers du forage dirigé en France depuis 1996. Quels que soient l’environnement et les contraintes de vos projets, les Hommes du GROUPE GENDRY vous apportent une solution optimisée et la garantie de la sécurité sans aucune gène pour les usagers.
 
Intertas 06.07.23 : (Communiqué) Altitude Infra investit plus de 21 millions d’euros pour rénover les réseaux récemment repris.
Le 3ème opérateur d’infrastructure de fibre optique en France, Altitude Infra a engagé dès l’acquisition de ces réseaux un vaste plan de rénovation. Les investissements réalisés permettront de garantir notamment à Fibre Calvados, Seine-Essonne THD et Europ’Essonne un réseau pérenne de qualité. Altitude Infra assure sur l’ensemble du territoire le déploiement de réseaux pour rendre la fibre accessible à tous les foyers français avec un niveau de qualité supérieur aux standards nationaux. Sur ses réseaux d’origine (représentant 92% de son parc), Altitude Infra affiche une excellente qualité de service avec un taux d’incident de seulement 0,10%, ce qui bat de 15% la moyenne nationale. Les réseaux construits initialement par Tutor, repris par Covage puis par XP-Fibre n’ont bénéficié d’aucun investissement dans les phases de changement d’actionnariat financier. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 05.07.23 : Covage, 3ème opérateur d'infrastructure de gros, spécialiste sur le marché de la fibre aux entreprises, et InfraNum, fédération professionnelle représentative de l’ensemble des métiers de la filière des infrastructures numériques, ont présenté au ministère de l'Économie (Paris-Bercy) les résultats de leur baromètre annuel du « marché de la fibre aux entreprises ».
 
Réalisée pour la 4ème fois en partenariat avec l'IFOP, auprès de plus de 800 dirigeants d'entreprises françaises (avril 2023 – méthode des quotas), cette édition 2023 confirme l’adoption progressive de la fibre, mais à un rythme plus lent que l’an dernier, des attentes renforcées en termes de garanties de la part des TPE et PME, et des opportunités pour les opérateurs sur ce marché. Cliquez-ici pour lire la suite
 
WaturaIntertas 03.07.23 : (Coup de cœur) WATURA est une entreprise spécialisée dans la formation technique des professionnels de l'eau et de l'assainissement.
En tant qu'éditeur de la première plateforme numérique de formation dédiée à ces métiers, WATURA offre aux équipes techniques la possibilité de se former partout et à tout moment grâce à des formations en ligne conçues et animées par des experts du secteur. Avec l'aide de leus experts, ils ont développé un savoir-faire unique dans la numérisation des formations techniques. Grâce aux outils numériques, leur objectif est de simplifier les échanges entre pairs et de favoriser un partage plus efficace des connaissances. Afin de répondre aux besoins de formation spécifiques des métiers techniques, ils propose également la création de formations sur mesure ainsi que leur intégration sur des plateformes LMS (Learning Management System). Pour en savoir plus
 

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Inscrivez-vous à la newsletter