INTERTAS
< Nous contacter
INTERTAS
Portail des réseaux Aériens & Souterrains
< Nous contacter
< Qui sommes nous
< Qui sommes nous
< Mentions légales
< Mentions légales
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
< Partager le site INTERTAS.fr sur LinkedIn
S’inscrire à notre Newsletters >
< Partager le site INTERTAS
sur LinkedIn
< S’inscrire à notre Newsletters

José Antonio Nieto

09/01/2024

José Antonio Nieto

Depuis le 1er janvier 2024, José Antonio Nieto, PDG de Putzmeister Ibérica et représentant d'Anmopyc, est le nouveau président du CECE, le Comité européen de l'équipement de construction. Après avoir occupé la vice-présidence au cours des deux dernières années, Nieto assume désormais cette fonction dirigeante pour les années 2024 et 2025. Il succède à Alexandre Marchetta, président du Groupe Mecalac.

 

José Antonio Nieto est le directeur général de Putzmeister Ibérica, une entreprise membre de l'organisation patronale espagnole Anmopyc. Sa carrière professionnelle dans le secteur des machines de construction a débuté dans le service après-vente, rejoignant Putzmeister en tant que responsable du service en 1999, puis évoluant vers les postes de directeur technique et de directeur des opérations.

 

Depuis 2007, il occupe son poste actuel de directeur général. En plus de diriger la filiale espagnole du Groupe Putzmeister, il a été responsable de la croissance de l'unité commerciale pour les tunnels et l'exploitation minière au sein du groupe. Après la crise de 2008, il a dû transformer les activités de la filiale espagnole, passant de la vente locale de machines de construction à la vente internationale de produits souterrains spécifiques. Actuellement, Putzmeister dispose d'une unité commerciale souterraine qui répond aux besoins des clients de tunnels et de l'exploitation minière dans le monde entier.

 

Concernant sa mission à la présidence, José Antonio continuera le travail de ses prédécesseurs en restant engagé à aider le CECE et l'industrie dans leur objectif à long terme de décarbonisation et de numérisation. "Ma mission en tant que président du CECE est de poursuivre cet héritage et de promouvoir et soutenir les questions clés actuelles pour notre industrie", explique-t-il.

 

L'objectif principal pour 2024 est la mise en œuvre d'une nouvelle législation, en continuant le travail entrepris pendant la présidence d'Alexandre Marchetta, en participant aux débats avec les législateurs et en informant tout au long des processus de rédaction.

L'étape suivante consiste à guider et aider les membres lorsque la législation entrera en vigueur. Comme le souligne José Antonio, ces lois ont des répercussions importantes sur les objectifs du CECE : "Un sujet clé à l'ordre du jour est l'application de la loi sur la cyber-résilience et la loi sur les données, qui auront un impact significatif sur notre objectif à long terme de numérisation. Un autre sujet important pour 2024 sera le Mécanisme d'Ajustement des Frontières Carbone (CBAM), lié à l'objectif de décarbonisation. Cette double transition de la numérisation et de la décarbonisation est en cours et nécessite un soutien supplémentaire."

 

En parallèle à la détérioration des conditions économiques en Europe au troisième trimestre de 2023, il y a eu une importante baisse des ventes d'équipements de construction sur le marché européen, avec une baisse annuelle de 17%. Les signaux indiquent clairement une baisse des ventes pour 2023 et 2024, qui devraient se situer à des niveaux à deux chiffres. Soutenir l'industrie des équipements de construction à travers cette période de ralentissement reste une priorité pour Nieto et pour le CECE.

 

Cela survient à un moment crucial, car les élections au Parlement européen auront lieu en juin 2024. Assurer que la voix de l'industrie soit entendue tout au long du processus électoral est également une priorité absolue pour l'agenda de 2024. C'est pourquoi le CECE publiera un manifeste au début du printemps 2024.

 

De plus, en poursuivant son travail chez Putzmeister, José Antonio dirigera l'expansion du CECE vers le secteur minier. Comme il l'a lui-même déclaré : "L'Europe, ainsi que d'autres régions, font face à une localisation de métaux et de minéraux qui stimule la réouverture d'anciennes mines et la création de nouvelles. Bruxelles élaborera de nouvelles réglementations et de nombreux fabricants mondiaux de produits miniers ayant leur siège en Europe auront besoin d'aide lorsque ces réglementations seront appliquées dans la région. L'industrie minière est sensible en termes d'environnement et de durabilité, et des ajustements devront être faits lorsqu'on agira dans la région européenne. Nous espérons promouvoir le CECE en tant que représentant minier des fabricants d'équipements d'origine."

 

Lors de son premier jour de mandat présidentiel, José Antonio Nieto a également dévoilé la date et le thème du prochain grand événement du CECE. Le prochain Congrès de la CECE portera sur la réindustrialisation et sera accueilli par Anmopyc à Madrid du 23 au 25 octobre 2024.

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Inscrivez-vous à la newsletter