INTERTAS
< Nous contacter
INTERTAS
Portail des réseaux Aériens & Souterrains
< Nous contacter
< Qui sommes nous
< Qui sommes nous
< Mentions légales
< Mentions légales
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
< Partager le site INTERTAS.fr sur LinkedIn
S’inscrire à notre Newsletters >
< Partager le site INTERTAS
sur LinkedIn
< S’inscrire à notre Newsletters

Nouveau tunnelier à gripper

29/02/2024

Nouveau tunnelier à gripper

Le groupement ELYOT, comprenant Eiffage Génie Civil, Spie batignolles, GHELLA COGEIS S.P.A., vient de réceptionner, à l’usine Herrenknecht AG de Schwanau en Allemagne, son deuxième et dernier tunnelier à gripper, qui interviendra dans le cadre de la réalisation du lot CO5 de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin ! 


Par son type, son diamètre de 10,43 m et sa longueur de 334 m, cette machine est une première en France ! 

Ce choix de tunnelier à gripper s’explique par la géologie susceptible d’être rencontrée : relativement compacte, homogène et stable ; il est aussi motivé par la grande profondeur des travaux à réaliser (2 200 m de couverture) et les phénomènes géotechniques associées. 
Sous 2 200 m de couverture, les deux tunneliers roche dure à gripper excaveront 2x18 km des deux tubes du tunnel de base. Depuis le pied de la descenderie de Villarodin-Bourget/Modane, ils franchiront la frontière italienne ! 

 

En savoir plus sur un tunnelier à “gripper”

Le  tunnelier à “gripper” s’appuie directement sur les parois du tunnel avec ses deux patins et se pousse en avant tandis que sa tête, équipée de 62 molettes, tourne en creusant la roche. Les matériaux excavés sont évacués sur un tapis roulant situé au centre du tunnelier. 


Pendant le creusement, des équipements spécifiques du tunnelier permettent de soutenir l’excavation, en appliquant du béton projeté sur les parois, ou en installant des boulons et des cintres. Derrière lui, avance une autre machine appelée “Würm”, longue de 650 m, qui réalise le revêtement définitif en béton du tunnel. 

Le choix de ce type de tunnelier est dû à plusieurs facteurs : la géologie des zones de creusement, caractérisée par des formations relativement compactes, homogènes et stables ; la grande profondeur des galeries à creuser, avec plus de 2 200 mètres de recouvrement, enfin les phénomènes géotechniques associés, tels que les décrochements ou “coups de montagne”, ou encore les convergences, c’est-à-dire le fait que la montagne tende à se renfermer sous la grande pression de la roche à de fortes profondeurs. Sans oublier les hautes températures “naturelles” présentes à ces profondeurs, mises en évidence avec le tunnel de reconnaissance de la Maddalena à Chiomonte qui a permis de dimensionner ce nouveau tunnelier. 
C’est pourquoi ce type de tunnelier permet, si besoin, de mettre en place la fois des cintres coulissants capables d’accompagner et de bloquer les mouvements potentiels du terrain. Il est également équipé de foreuses qui effectuent des sondages à l’avancement afin de connaître la typologie du terrain rencontré. 

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Inscrivez-vous à la newsletter