INTERTAS
< Nous contacter
INTERTAS
Portail des réseaux Aériens & Souterrains
< Nous contacter
< Qui sommes nous
< Qui sommes nous
< Mentions légales
< Mentions légales
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
Actualités par thème
< Nous suivre sur LinkedIn
< Partager le site INTERTAS.fr sur LinkedIn
S’inscrire à notre Newsletters >
< Partager le site INTERTAS
sur LinkedIn
< S’inscrire à notre Newsletters

GRTgaz : un projet d’envergure

11/03/2024

 GRTgaz : un projet d’envergure

(Communiqué) GRTgaz lance un projet d’envergure de captage et transport de CO2 et invite les acteurs des Pays de la Loire et du Grand Ouest à manifester leur intérêt pour participer à sa réalisation, essentielle pour atteindre la neutralité carbone en France et en Europe à l’horizon 2050.

 

La France et l’Europe font preuve d’une forte dynamique autour de la structuration de projets CCUS (Capture de CO2 Utilisation et Séquestration), et notamment via le shipping de CO2. Un des projets majeurs de la stratégie de décarbonation de l’Ouest de la France est donc le projet GOCO2, avec une capacité de transport estimée à 2,6 millions de tonnes de CO2 par an en 2030. Cette initiative représente une contribution significative à la réduction des émissions industrielles, visant à transporter et exporter jusqu'à 4 millions de tonnes de CO2 par an d'ici 2050, soit plus de 75 % des émissions industrielles du Grand-Ouest de la France.

 

Accompagner l’émergence des projets industriels de captage, de stockage et de valorisation de CO2, et accélérer la décarbonation industrielle : tels sont les objectifs du projet GOCO2. Conçu en concertation avec un groupement d’industriels implanté dans le Grand Ouest réunissant Elengy, GRTgaz, Heidelberg Materials, Lafarge, Lhoist et TotalEnergies, le réseau de transport permettra de connecter les sites industriels captant leur CO2, puis de l’acheminer par canalisation jusqu’au terminal de liquéfaction de Montoir-de-Bretagne avant de l’exporter par bateau vers des zones de stockage géologique permanent. Le CO2 biogénique pourra également être revalorisé pour former à termes du carburant de synthèse produit à partir de CO2 et d’H2 (e-fuel).

 

Une infrastructure de transport d’hydrogène lancée par GRTgaz viendra compléter ensuite le projet GOCO2 sur la même zone industrielle.

 

Le nouveau réseau de transport CO2 pourra être étendu à d’autres territoires, notamment pour les connecter aux projets locaux de valorisation de CO2 et aux infrastructures permettant d'envoyer le CO2 vers les sites de stockage géologique en mer du Nord et contribuer ainsi à l’attractivité d’une zone industrielle décarbonée.

 

Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué

 

 

Sponsors de cette news

 

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Copyright © INTERTAS Tous droits réservés

Inscrivez-vous à la newsletter